Forum Team Direct Energie

Angelo Tulik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Angelo Tulik

Message par Admin le Sam 26 Déc - 16:18

Présentation plus en détail : http://fanclubteamdirect-energie.com/player/angelo-tulik
avatar
Admin
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 17/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://teamdirectenergie.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angelo Tulik

Message par franck56 le Sam 24 Juin - 20:57

Il a prolongé avec la team

franck56

Messages : 500
Date d'inscription : 18/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angelo Tulik

Message par ratatouille44 le Dim 25 Juin - 10:01

Exact
Comme Alexandre Pichot (33 ans), Romain Guillemois (25 ans) et Julien Morice (25 ans).
Assez bizarre Coquard à décidé de tout rompre, 3 de ses copains rempile Morice Tulik et Petit
J’espère qu’il ne va pas se planter sur sa futur destination.

ratatouille44

Messages : 333
Date d'inscription : 01/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angelo Tulik

Message par Puskas le Lun 26 Juin - 21:07

En l'absence de Bryan l'équipe n'aura pas les mêmes priorités sur ce tour, Angelo Tulik a une carte à jouer mais il ne devra pas gaspiller ses forces dans des raids publicitaires que les équipes de sprinteurs annihileront dans les derniers kilomètres.


Puskas

Messages : 350
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 56
Localisation : Près Dijon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angelo Tulik

Message par Puskas le Jeu 29 Juin - 8:36

OUEST FRANCE
Tour de France. Angelo Tulik : « J’aurai sans doute plus de liberté le 28/06/2017

L’Angevin va débuter sa troisième Grande Boucle. Sans son coéquipier et ami Bryan Coquard, non sélectionné par Direct Énergie. Ça peut influer sur son rôle.

Angelo, cette 3e participation au Tour, ce n’est pas vraiment une surprise….On n’est jamais sûr de rien tant que Jean-René Bernaudeau n’a pas donné la sélection. Mais je m’en doutais un peu. Je suis bien en ce moment. Je suis content, le travail paye.

Comment l’abordez-vous ?Il va forcément être un peu différent du fait de l’équipe alignée cette année. Les autres Tours, je les abordais en mode sprint. Je pense qu’on va être beaucoup basé sur l’offensive. On va voir aussi comment Thomas Boudat digère son premier Tour. Et puis Thomas Voeckler aura sans doute à cœur de faire un bon dernier Tour, lui. Ça va être intéressant de l’y aider.

Que vous inspire la non-sélection de Bryan Coquard ?Bryan est mon ami, et mon collègue de chambre. On s’attendait un peu à cette décision. C’est une affaire entre lui et Jean-René Bernaudeau (N.D.L.R. : le coureur pense qu’on lui fait payer son départ annoncé la saison prochaine ; le manager évoque un choix sportif après le championnat de France, dimanche dernier).

Vous le trouviez différent ces derniers temps ?Non, franchement, ça allait. Je le vois beaucoup moins depuis que je n’habite plus à Nantes, mais il abordait toujours toutes les courses avec l’envie de gagner. Il n’était pas démobilisé.

Son absence va-t-elle faire évoluer votre rôle ?Je ne vais pas aborder les courses différemment, mais j’aurai sans doute plus de liberté pour aller dans les bons coups. Il faudra saisir les étapes. Même si, sur le Tour, le niveau est énorme, que souvent les seules échappées qui arrivent sont sur les grosses étapes de montagne, par des leaders qui ont pris du retard dans les premiers jours, on va tout tenter.
"J'ai resigné pour deux ans"

À titre personnel, il était question que vous prolongiez avec Direct Énergie…Oui, c’est fait. J’ai resigné pour deux ans. Je suis en contrat jusqu’à fin 2019. Je vais pouvoir travailler sur du long terme.

À quelques jours du départ, comment on se prépare, psychologiquement et physiquement ?Il n’y a plus grand chose à faire. Je pars dès ce mercredi pour l’Allemagne. On va faire un peu de déroulage, retrouver le groupe. On va surtout faire du jus dans la tête, plutôt que sur le plan physique. Profiter aussi des derniers moments à la maison.

Sur trois semaines, n’est-ce pas finalement une des principales difficultés que de laisser les siens si longtemps ?On part même un mois au final. Franchement, ce n’est pas simple, et encore je n’ai pas d’enfant. On est toujours content de rentrer. Mais, paradoxalement, une fois qu’on y est, il y a un véritable engouement, tout se passe tellement vite, les journées défilent à une vitesse folle.


Puskas

Messages : 350
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 56
Localisation : Près Dijon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angelo Tulik

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum